Alors que la plupart des « nouveaux pianistes », comme frappés d’une sombre malédiction transmettent à leur clavier toute la misère du monde, Marc Benham opte pour la fraîcheur et la lumière. Au fil de compositions délicates mais limpides et de reprises inspirées et subtilement enrichies (de Monk à Ellington, ou de « Just You » à « Tea For Two » ), Marc Benham, pour son premier CD en solo, s’impose comme l’un des pianistes avec qui il faudra compter. Toucher magnifique, inspiration généreuse, technique ahurissante. Un rêve ! Martial Solal , orfèvre en la matière, a adoré. Je partage son enthousiasme !

Daniel Chauvet, Nouvelle Vague http://www.nouvelle-vague.com

Marc Benham connaît bien le jazz classique, mais c'est plutôt Martial Solal qui semble inspirer ce pianiste au jeu espiègle et étonamment mobile

Pierre De Chocqueuse, Jazzman.fr

"Marc Benham possède un toucher remarquable, une clarté dans le jeu qui lui confère une assez rare musicalité, à découvrir sans modération"

 

Félix W. Sportis - Jazz Hot - Printemps 2013

Nicolas Vidal, BSC NEWS

Par Nicolas Vidal - BSCNEWS.FR / Marc Benham a ce talent précieux de nous prendre par la main tout au long d’un album aux multiples facettes. À la fois grave, délicat, tonique, il met son talent au service d’un jazz  fluide, limpide qui ne cesse de raccrocher notre écoute à une partie de nous tant cette féerie musicale s’épaissit note après note.  C’est tout l’art de faire un bel album solo. Marc Benham se retrouve avec passion et dextérité face à son  jeu et nous éclabousse de son talent.
Marc Benham - Herbst -  ( Frémeaux ) - See more at: http://www.bscnews.fr/201309033119/Le-choix/marc-benham-le-jazz-fluide-de-herbst.html#sthash.eFJBx4Lh.dpuf

Site web BSC News